mercredi 31 janvier 2018

Croissance ? Mais à qui profite-t-elle ?


Sans lutte, il pleut toujours où c’est mouillé


Le produit intérieur brut français a augmenté de 1,9 % en 2017, un record depuis 2011.
Dans la même période, le taux de chômage est resté quasiment stable (-0,5 %) et les salaires sont restés au plancher. Les conditions de travail et d'emploi s'aggravent, du fait de la pression du chômage et des réformes imposées par les gouvernements.
Et le patronat ose prétendre que les profits des entreprises sont bénéfiques à toute la société !

0 commentaires:

Publier un commentaire