vendredi 14 décembre 2012

PSA : la direction ment comme elle respire

Alors que les travailleurs de PSA poursuivent la lutte contre le plan de suppression d’emplois et la fermeture de l’usine d’Aulnay, la direction a reconnu que ce ne sont pas 8 000 emplois qu’elle va supprimer mais plus de 11 000 d’ici 2014.
     Après avoir nié pendant des mois le projet de fermer Aulnay, la direction de PSA ment sur les chiffres des emplois qu’elle détruit. Chaque parole de patron est un mensonge.

     Des salariés de PSA-Aulnay en lutte m'ont sollicité pour demander au maire d'Argenteuil, commune où ils habitent, un soutien financier. Débrayages, réunions, les heures en moins sur la paie s'accumulent. Ce serait normal qu'une ville populaire comme Argenteuil réponde à cette demande.
     C'est bien volontiers que je l'ai transmis cette demande.

0 commentaires:

Publier un commentaire