vendredi 31 octobre 2014

G. Mothron-P. Doucet : 263ème round...



Il serait peut-être temps de siffler la fin de la récrée, non ?

Alors que depuis des semaines, les Argenteuillais s’interrogent sur la hausse des impôts locaux, et pour nombre d’entre eux pour savoir comment ils vont pouvoir payer, pendant ce temps, la municipalité d’Argenteuil s’est tue sur le sujet. Elle sait qu’elle a sa grande part de responsabilité dans cette situation désastreuse puisqu’elle pouvait modifier à la baisse les taux d’imposition dès son installation en avril dernier. Mais non, depuis des semaines, c’est motus et bouche cousue, c’est silence radio sur le sujet.
         Eh bien, totalement sur un autre sujet, l’affichage des messages municipaux couleur bleue a repris, et l’on a ainsi droit à un nouvel épisode de la série « La guerre des coqs a toujours lieu ». Ce coup-là, G. Mothron reproche au président de la CAAB, P. Doucet, de ne pas avoir payé à la commune d’Argenteuil des factures dans le cadre de la « mutualisation » des moyens pour un montant de 3,2 millions d’euros.
         Bien sûr, ce n’est pas joli de ne pas payer ses dettes à la Ville d’Argenteuil ! Mais réclamer cela à la CAAB, de la part de quelqu’un qui n’a de cesse que de la liquider, c’est tout de même étrange.
         Lorsqu’il s’agit des intérêts de la population, et d’une population largement en difficulté, les deux sales gosses pourraient peut-être rentrer dans les rangs, et se dire que la récrée est terminer et qu’il s’agit de passer maintenant aux choses sérieuses.

0 commentaires:

Publier un commentaire