mardi 30 septembre 2014

Dassault, Atos, et le Monopoly



Monopoly géant

Pendant que l'on demande des efforts à la population voilà comment deux grosses sociétés d'Argenteuil et Bezons dépensent leurs millions :
Dassault vient de décider de racheter ses propres actions pour 1,2 milliard. Pourquoi : "afin d'accroître la rentabilité des fonds propres et le résultat par action" disent les dirigeants. En clair, une partie des actions seront annulées dans le but de faire monter le prix des autres. L'entreprise jette 1,2 milliards par la fenêtre mais les actionnaires sont plus riches.
ATOS sur les quais de Seine, vient de poser sur la table plus de 600 millions pour acheter l'entreprise Bull. Cette opération ne créera pas de richesses nouvelles, il s'agit du rachat d'une entreprise qui existe depuis plus longtemps qu'ATOS. Au contraire, cela annonce peut-être des suppressions d'emplois. Les discours sur la croissance c'est le baratin pour faire patienter les travailleurs. Dans les faits, les actionnaires ne se préoccupent que de la croissance de leur fortune.

0 commentaires:

Publier un commentaire