mercredi 26 février 2014

La garde à vue d'un militant pro-palestinien du 95 : un communiqué de Lutte Ouvrière 95

Un militant pour les droits du peuple palestinien du département, Boualem SNAOUI, a été retenu hier 25 février huit heures en garde à vue, dans le cadre d’une plainte déposée par le candidat PS aux prochaines élections municipales de Montmagny, pour, « incitation à la haine raciale ». Il est reproché à ce militant d’avoir apposé les auto-collants suivant sur des panneaux d’expression « libre » :
"En 4 ans, l’armée israélienne a détruit 12 000 maisons palestiniennes et déraciné 200 000 oliviers (rapport B’tselem, ONG israélienne) – Quel rapport avec la sécurité d’Israël ? »
«  Des centaines de jeunes Israéliens sont emprisonnés parce qu’ils refusent de servir dans leur armée d’occupation. Exigeons leur libération ! »
 «  STOP à la collaboration avec le terrorisme d’état israélien »
«   Pas un sou à l'occupant israélien ».
      Quel rapport peut-il y avoir entre ces textes qui dénoncent la politique d’oppression d’un Etat et la « haine raciale » ? Aucun.

    Lutte Ouvrière-95 dénonce cette atteinte inadmissible à la plus élémentaire liberté d’expression.

0 commentaires:

Publier un commentaire