samedi 28 septembre 2013

Budget 2014 : une déclaration de guerre contre les classes populaires

Présentant le projet de loi de finance pour 2014, le gouvernement a annoncé vouloir économiser près de 15 milliards d’euros. Côté « économies », l’État va donc continuer à supprimer des milliers de postes dans les services publics, maintenir le gel des salaires de la majorité des fonctionnaires.
     Les « prélèvements nouveaux » seront limités à « seulement » 3 milliards d’euros, prétend le gouvernement. Mais des mesures comme l’augmentation de la TVA, la suppression de la réduction d’impôt sur les frais de scolarité, la baisse du quotient familial, la suppression de l’exonération fiscale sur les complémentaires-santé ou encore la non-indexation sur l’inflation des aides au logement sont autant d’attaques contre le pouvoir d’achat des familles populaires.
     « Pause fiscale » ? Pour les riches peut-être, mais pas pour les classes populaires !

0 commentaires:

Publier un commentaire