mercredi 23 mai 2012

Médiator : un grand patron qui peut continuer à dormir tranquille


Le tribunal de Nanterre vient d’annoncer le report du procès intenté au groupe Servier, responsable avec son Mediator de la mort de 500 à 2000 personnes. Avec cynisme, son patron, se pose en victime : il dit avoir été« lapidé » par les médias et n’a de cesse de dénigrer les plaignants et d’obtenir des délais supplémentaires. Les malades, et les proches des personnes décédées sont écœurés, et il y a de quoi ; car tous attendent depuis trop longtemps que la vérité soit dite.
     Le procès Servier aura peut-être lieu dans un an. Celui du secret des affaires qui permet toutes les escroqueries reste à mener.

0 commentaires:

Publier un commentaire