samedi 10 septembre 2011

Rigueur ; cela ne mérite même pas pour eux d'être présents

L'assemblée nationale a voté majoritairement ces derniers jours, le plan gouvernemental qui va aggraver un peu plus la situation matérielle de millions de salariés.
    Mais il n'y avait ce jour-là pour voter au Palais-Bourbon sur ce plan catastrophique que 130 députés physiquement présents, moins d'un tiers des députés.
    Parmi les très nombreux absents, le député d'Argenteuil-Bezons, G. Mothron.
   Cela donne une petite idée de l'importance du sujet pour ce monsieur, il est vrai à des années lumière du sort des petites gens.

0 commentaires:

Publier un commentaire