jeudi 4 juin 2020

Avenir de la planète, industries polluantes, que diable, pas de ça face au virus du profit !


Épidémie de pressions patronales

 



Les « Amis de la Terre » dénoncent le fait que les représentants des principales industries polluantes se sont mobilisés pour obtenir l’abandon, la suspension ou la remise à plus tard des quelques règles environnementales censées les encadrer. Il en va de même dans tous les domaines, comme la durée de travail.
Cette dénonciation ne fait ni chaud ni froid au grand patronat. Ce dernier a exigé et obtenu du gouvernement de quoi balayer le Code du travail et aggraver l’exploitation en invoquant la crise sanitaire.
Face aux états-majors de la bourgeoisie pour lesquels le gouvernement est aux petits soins, les travailleurs ne peuvent compter que sur eux-mêmes pour se défendre.

0 commentaires:

Publier un commentaire