mercredi 1 juillet 2020

Femmes : la force des travailleuses sans masque


« Nous ne sommes rien soyons tout »

 


Un collectif de 22 couturières bénévoles du Sedanais a fabriqué plus de 7 000 masques au plus fort de la crise. Ces travailleuses ne comptent pas en rester là, bien qu’elles aient pour la plupart repris leurs activités professionnelles.
Outre la production de masques adaptés aux malentendants et personnes autistes qui se poursuit, elles répondent aujourd’hui à une commande de l’hôpital Necker, en plaids destinés aux nourrissons prématurés. Et une dizaine d’entre elles se lancent dans la formation. Elles dispenseront des cours gratuits afin de former des femmes, en situation de grande précarité, à la couture.
Ces travailleuses pallient non seulement à l’incurie de l’État et cherchent maintenant à permettre à des femmes, que la société capitaliste met sur le carreau, de relever la tête. Cela montre une fois encore le dévouement, les capacités d’initiative et d’organisation dont sont capables les travailleuses et les travailleurs, pour répondre aux besoins de la population.
Alors finissons-en avec un système capitaliste qui ne pense qu’en terme de rentabilité, d'intérêt privé,et de profits. Les travailleurs font tout et peuvent tout. A eux de diriger la société !

0 commentaires:

Publier un commentaire