mercredi 10 juin 2020

Renault : Menaces contre les travailleurs



Répartir le travail, avec maintien du salaire !



Renault veut se débarrasser de 15 000 travailleurs, 4 600 ici, 10 000 à l’étranger.
         Les travailleurs du site de Maubeuge se sont mobilisés. Et un millier de personnes ont manifesté samedi 6 juin contre la fermeture annoncée du site de Choisy. Devant les premières réactions, la direction louvoie, modifiant ses annonces dans ses discours sans rien changer à ses objectifs globaux. C’est aussi la tactique de l’ensemble du patronat qui partout prend prétexte de la crise sanitaire pour s’en prendre à l’ensemble de la classe ouvrière.
         Pas question de subir cela ! S’il y a moins de travail, il faut le répartir entre tous, avec maintien du salaire. Si le rythme du travail est moins intense, tant mieux, mais tous ainsi garderont leur emploi. Cela diminuera la part des actionnaires ? Ils se sont déjà trop enrichis dans le passé. Ce sont les travailleurs qui créent les richesses, ce n’est pas à eux de payer pour une crise dont les capitalistes sont responsables.

0 commentaires:

Publier un commentaire