lundi 29 juin 2020

Emploi, aéronautique : prends l’oseille et licencie


Notre analyse des résultats d’Argenteuil demain




L’occasion d’augmenter encore leurs profits



Les propriétaires de Daher, groupe de logistique, avionneur et sous-traitant d'Airbus, bénéficient à plein des mesures gouvernementales de soutien à l'industrie aéronautique : prêt garanti de 170 millions, prolongation pour deux ans du financement par l'État du dispositif de chômage partiel, augmentation de 300 % des budgets de recherche aéronautique civile qui vont alimenter l'activité de leurs bureaux d'étude.
         Sans parler du fonds d'investissement aéronautique - un milliard d'euros - dont les actionnaires de Daher espèrent tirer parti pour des acquisitions. Il s'agit, selon le dirigeant du groupe, de saisir en ces temps de crise les opportunités pour se placer parmi les leaders du secteur.
         Et c'est sans complexe que ce même patron présente comme « moins pire que prévu » son plan de suppression de 500 à 600 emplois, avec la fermeture notamment de l'usine de fabrication de Saint-Julien-de-Chédon, dans le Loir-et-Cher, où travaillent 300 personnes !

0 commentaires:

Publier un commentaire