dimanche 5 août 2018

Capitalistes et en plus margoulins


Esclavagistes des temps modernes

 


La gendarmerie de l'Ain vient de mettre à jour les méthodes de trois maraîchers de la Côtière, aux portes de Lyon, qui exploitaient plusieurs dizaines de travailleurs polonais avec la complicité du gérant d'une société d'intérim officiellement basée en Pologne. Non déclarés, payés 5 euros de l'heure, pour des semaines de 50 ou 60 heures, ces travailleurs se voyaient en plus prélever entre 3 et 600 euros pour payer leur loyer dans un mobile-home.
La société polonaise, agence fictive de travailleurs détachés, ne payait de cotisations sociales ni en France ni en Pologne, tandis que les maraîchers bénéficiaient directement de cette fraude. Plus de 350 000 euros en liquide ont été saisis chez eux.
Le recours à des travailleurs saisonniers sous-payés est aussi courant que légal dans le ramassage des fruits et légumes. Le système des travailleurs détachés permet déjà aux patrons de payer très peu leur main-d’œuvre. Mais c'est encore trop pour certains patrons qui n'hésiteraient pas, si on les laisse faire, à faire ramasser leurs salades par des esclaves menés au fouet.

1 commentaires:

selvadoure Basile a dit…

Bonjour le blog d'Argenteuil ,

j'espère que ces patrons sans vergnogne seront lourdement condamnés !!


SELVA

Enregistrer un commentaire