dimanche 22 juillet 2018

Gendarmerie : 19 juillet 2016, la mort d’Adama Traoré


Justice pour Adama

 

Le 19 juillet 2016 un jeune homme de 24 ans, Adama Traoré, était coursé par les gendarmes dans les rues de Beaumont-sur-Oise, dans le Val-d'Oise, pour un simple « contrôle d'identité ». Une fois rattrapé, des gendarmes l'ont étouffé sous leur poids. Deux heures plus tard il était mort.
Les gendarmes impliqués ont d'abord menti en prétendant qu'ils avaient mis Adama en position latérale de sécurité après s'être rendu compte de son malaise : faux ! Les pompiers l'ont trouvé sur le ventre, menotté.
Puis le procureur de Pontoise a essayé de faire passer la victime pour coupable en déclenchant une enquête contre lui, 24 heures après son décès !
Depuis deux ans la famille proteste et veut connaître la vérité. Elle a déjà obtenu le transfert du dossier à un juge d'instruction parisien. Elle organisait hier une manifestation pour dénoncer les lenteurs de la justice, qui jusqu'à présent a plus agi pour protéger les gendarmes que pour établir la vérité sur cette bavure mortelle.
 

La manifestation d’hier
                                                     


Forces de l'ordre en civil avec des sacs a dos, CRS en retrait de la manifestation dans des rues, gendarmes avec un drone qui filmait toute la manifestation . Quatre conseillères municipales devant le parking de la mairie et qui notaient sur des cahiers .Quoi ? On ne sait pas.
Nous étions entre 1000 a 1500 personnes. La manifestation a marqué plusieurs points d'arrêt : devant la gendarmerie de Persan où est mort Adama, devant la mairie de Beaumont dont la maire a toujours eu guère de sollicitude pour la mort d’Adama, devant la rue de la république ou a été arrêté Adama…
Insoumis venus en force avec des députés dont les écharpes tricolores dénotaient complètement dans cette manifestation réclamant la vérité et la justice pour la mort d’Adama mort dans les mains de la gendarmerie.
 
 

 

1 commentaires:

selvadoure Basile a dit…

Bonjour le blog de lutte ouvrière ,

merci de cette article ,et merci pour la famille et les proches d'Adama

SELVA

Enregistrer un commentaire