dimanche 22 janvier 2012

Education : le combat de tous

A Argenteuil, en quelques années, la scolarisation des enfants de moins de trois ans est passée de 34% des enfants en situation de l'être à 13%. Seuls 50 enfants le sont actuellement.
     Cette scolarisation est pourtant vitale pour les apprentissages pour bien des enfants des milieux populaires.
     Les luttes du monde du travail devront permettre "demain" l'embauche de tous les personnels nécessaires à l'éducation de tous : pour réduire les effectifs dans les classes, pour l'aide nécessaire, et pour la scolarisation des enfants de moins de trois ans souhaitée par leurs parents.

0 commentaires:

Publier un commentaire