vendredi 31 juillet 2020

Chômage partiel et patrons fraudeurs : un secteur en forte croissance


Une deuxième nature chez les patrons

 


La nouvelle ministre du Travail Élisabeth Borne vient de révéler que sur l’ensemble des contrôles effectués sur les entreprises ayant bénéficié du chômage partiel, 1400 fraudes avaient déjà été constatées.
Les patrons étant entièrement indemnisés pour mettre leurs salariés en chômage partiel, pour beaucoup la tentation était forte de faire travailler en plus en télétravail tout en se faisant payer par l’État ; il faut dire qu’ils sont tellement habitués à être arrosés...
Il y a un mois le nombre de suspicions de fraudes était de 850 entreprises, aujourd’hui de 1400… On peut dire qu’en ce moment, le seul secteur capitaliste en croissance, c’est la fraude !

0 commentaires:

Publier un commentaire