mercredi 1 juillet 2020

Argenteuil – l’ancien maire, les barrières et les gestes barrière


Un entre soi révélateur

 
La maison commune… pour quelques-uns...

On aurait pu croire que seuls les locaux de l’hôtel de ville seraient fermés au public dimanche soir pour la soirée électorale habituelle. Eh bien non, non seulement ils l’étaient, mais également les abords directs et le parc l’étaient également, là où les habitants auraient tout de même pu se retrouver pour discuter des résultats et de bien d’autres choses.
         Mais non, pas question. Quant au site internet de la ville, c’était écran noir. Pourtant, les résultats des bureaux habituellement annoncés les uns après les autres auraient très bien pu l’être.
         Que voulez-vous, les « représentants du peuple » avaient la tête ailleurs.

 

Une barrière aux « gestes barrière »

 
Si nous n’avons pas eu la berlue, les gestes barrières n’étaient pas au rendez-vous lors de l’annonce du résultat effectuée par l’ex-maire et futur maire.
         Pourtant, c’était la seule chose qu’il nous disait pendant le confinement. C’est aussi sa justification pour opérer un déconfinement au ralenti.
         Oui, ça doit être la joie du succès. Mais tout de même, quel mauvais exemple.

0 commentaires:

Publier un commentaire