samedi 20 juin 2020

Taxation des Gafa : Ce n’est sûrement pas pour demain


Le feuilleton continue…



La taxation des géants de l'informatique et du commerce en ligne basés aux États-Unis, (les Gafa) tous champions de l'optimisation et de l'évasion fiscale, est l'enjeu de négociations internationales depuis 2013. Dernier rebondissement, l'administration Trump vient d'annoncer qu'elle se retirait des négociations, alors qu'un accord définitif devait être conclu pour octobre prochain.
         Le retrait américain est dénoncé par le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, qui déclare que « la France » est bien décidée à faire payer les Gafa. Le feuilleton est loin d'être terminé, d'autant que d'autres pays de l'Union européenne sont très frileux à l'idée de cette taxe.
         Ce nouvel épisode d'une série qui n'en finit pas, fourbit l'occasion au ministre de l'Économie français de jouer les Zorros tricolore contre des sociétés américaines, en maniant des menaces qui ont tout l'air d'un sabre de bois. Par contre, faire payer des impôts aux sociétés ou aux grandes fortunes bien françaises qui y échappent, cela ne semble pas être dans le scénario du gouvernement français.

0 commentaires:

Publier un commentaire