dimanche 14 juin 2020

Esclavage, colonisation, accumulation capitaliste… Renverser les statues… ou les exploiteurs d'aujourd'hui !


Rétablir surtout la vérité sur ce qui a conduit aux exploiteurs d’aujourd’hui



Statue de Colbert devant l'Assemblée nationale

En Angleterre, les manifestants du mouvement contre le racisme et les violences policières se sont attaqués aux symboles de la période coloniale et esclavagiste. Après avoir jeté dans la Tamise la statue d'un esclavagiste négrier célèbre, ils veulent maintenant s'en prendre à celle de Cecil Rhodes, ministre colonial du Cap en Afrique du sud et défenseur de la suprématie anglo-saxonne, qui trône encore devant une université britannique.
         En France, des associations dénoncent le rôle de Colbert, ministre de Louis XIV et instigateur du Code noir qui a donné une base juridique à l’esclavage. Elles demandent en particulier le déboulonnage de la statue de Colbert située devant l’Assemblée nationale.
         Dénoncer ces symboles et rétablir la vérité sur le rôle de ces hommes d’État permet de mieux comprendre comment et sur quelle base s’est construite la société dans laquelle nous vivons avec ses injustices et ses oppressions. Mais pour la mettre à bas, ce sont les exploiteurs d’aujourd’hui et leurs représentants politiques qu’il faudra renverser !

0 commentaires:

Publier un commentaire