mardi 2 juin 2020

Crise du coronavirus : un hommage à la force sociale essentielle pour l’avenir de l’Humanité


Bravo aux travailleurs



Hier au soir, à la veille du début de la nouvelle étape d’un déconfinement en bonne voie, nous avons encore applaudi à 20 heures pour la dernière fois, au moins jusqu’à nouvel ordre, comme nous l’avons fait chaque soir depuis deux mois. Dans cet îlot du quartier de la mairie d’Argenteuil, nous nous sommes retrouvés chaque jour à l’heure dite pour, à quelques-uns, être ensemble pour taper dans les mains, comme un encouragement pour tous dans cette période difficile, et surtout comme un signe de fraternité à l’égard de tous ceux qui ont pris beaucoup de risques en continuant à travailler pour que la société fonctionne. Et leur liste ne se limite pas au personnel soignant, et en son sein, à ceux qui étaient en première lignes. Nous ne ferons pas ici la liste de tous les travailleurs concernés. Elle serait trop longue et chacun la connaît.
         C’est pourquoi au terme de cette petite séquence d’applaudissements, un tonitruant « bravo à tous les travailleurs » la concluait et s’entendait dans tout le quartier.
         Le monde du travail au sens large est à la base du fonctionnement de la société, avec toutes ces « petites mains » largement méprisées par les dominants. On pourra un jour se débarrasser des actionnaires et des décideurs qui se prennent pour le sel de la terre. On ne se débarrassera jamais des producteurs.
         Leur union et leur conscience ajoutées à leur action de production, voilà les bases des avancées futures de l’Humanité. Bravo aux travailleurs, c’était hier, et ce sera demain. DM

0 commentaires:

Publier un commentaire