jeudi 11 juin 2020

Augmentation du chômage : aggravation brutale de la situation


Tout le monde doit avoir un emploi qui permette de vivre



Le chômage a brutalement augmenté. Les statistiques de Pôle Emploi distinguent les « demandeurs d’emploi » sans aucune activité (catégorie A) ou ayant une activité réduite (catégories B et C). Jusqu’à présent, ces catégories ont servi à minimiser les chiffres, car travailler quelques heures dans le mois suffisait à changer de catégorie, et donc à ne plus être comptabilisé en catégorie A, souvent la seule commentée par la presse.
         Ces statistiques se retournent aujourd’hui contre leurs créateurs, car ce sont les chômeurs de catégories B et C qui ont fait exploser, d’un coup, la catégorie A, tandis que les catégories B et C baissaient. Cela correspond au renvoi d’intérimaires et aux mises en fin de contrat de salariés en CDD. Le nombre de chômeurs complets a donc augmenté partout, même là où aucun plan de licenciements n’a été annoncé.
         Au niveau national, l’augmentation de la catégorie A est de 700 000 en un mois.
         Tout le monde doit avoir un emploi qui permette de vivre. Il faut répartir le travail entre tous avec un salaire décent : travaillons moins, mais travaillons tous, et sans diminution de salaire !

0 commentaires:

Publier un commentaire