samedi 30 mai 2020

Suisse : la crise aussi pour les plus pauvres


Pour le prix d'une Rolex



Chaque samedi depuis un mois à Genève, ce sont plus de 2500 personnes qui en sont réduites à faire plus d'un kilomètre de queue devant la patinoire des Vernets, pour récupérer les colis d'aide alimentaire distribués par Médecin Sans Frontières.
         Ce sont ces milliers de travailleurs précaires qui font d’ordinaire les boulots les plus mal payés, les plus mal considérés : plongeurs dans la restauration, femmes de ménage, manœuvres du bâtiment ... c'est à dire tous ceux qui d'habitude déjà sont sur le fil de la survie au jour le jour et qui depuis le début de la crise sanitaire et économique se retrouvent sans travail mais exclus de toute aide sociale.
         Genève réuni les immeubles de toutes les grandes banques mondiales, de toutes les institutions internationales, de toutes les grandes marques de luxe. Ainsi, juste devant le complexe sportif des Vernets, il y a les buildings du siège de Rolex. Or le prix d'une seule montre de cette marque suffirait pour nourrir plus de 2500 familles pendant une semaine : tout le symbole de cette société !

0 commentaires:

Publier un commentaire