samedi 30 mai 2020

Argenteuil, vélo, piste… et piste supprimée ? Quand la municipalité s’essaie au dérailleur et déraille


Action, réaction, … et beaucoup plus tard, la réflexion !

Avant, avec les plots


Quelques jours plus tard… avant la suite des évènements ?

D’abord, ce sont les travailleurs de la Ville qui doivent en avoir gros sur le cœur. Avoir travailler sous le soleil en début de semaine avenue Gabriel Péri sous le regard dubitatif des habitants, et devoir défaire ce qu’ils ont aménagé quelques jours plus tard… Car non seulement, les centaines de plots de séparation, jaunes et coûteux ont été retirés, mais selon l’évidence, les voies cyclables très discutables qui avaient été aménagées sont en passe d’être supprimées.
         La stupeur se mêle à l’incompréhension. Les autorités préfectorales auraient-elles constaté qu’il y avait un hic ? La grogne des habitants a-t-elle conduit le petit conclave qui avait pris la décision à revoir sa copie en la déchirant ?
         En tout cas, cette preuve d’impéritie, ne mérite même d’être qualifiée d’œuvre d’amateur. Ce serait faire injure à ces derniers. En revanche, ce gâchis, dangereux de surcroît, sorte de passade électorale, à des dizaines de milliers d’euros, restera comme un « bel » exemple d’incurie municipale. DM

0 commentaires:

Publier un commentaire