vendredi 1 mars 2019

Argenteuil - Pôle Héloïse - enquêtes publiques, on se prépare (8) …


Un intérêt récent pour les arbres qui cache un sombre dessein




La mobilisation du Comité Jean Vilar et des habitants soucieux que le projet « Cap Héloïse » n’aboutisse pas semble avoir fait découvrir à la municipalité l’intérêt pour les nombreux arbres de « L’île ». La voilà qui évoque en veux-tu en voilà ce qu’elle appelle joliment la « Plataneraie » et qui est, selon elle, peu utilisée aujourd’hui.
         Bien évidemment, jusqu’à ce jour, son amour pour celle-ci ne va pas jusqu’à répondre à la sollicitation de l’association A.R.B.R.E.S de classer les vieux arbres de tout cet espace, ni d’envisager à nouveau d’en liquider quelques-uns à hauteur de la Pétanque du marais. 

         En outre, elle-même et Fiminco dans les éléments avancés pour l’enquête environnementale en cours n’évoquent guère l’impact de la liquidation des vieux arbres de l’espace concerné par le projet « Cap Héloïse » non seulement sur le « paysage », mais également sur les questions hydrauliques.
         Ce ne sont pas les jeunes pousses installées en hauteur qui pourraient remplacer ces arbres chenus dont le rôle est important au niveau de l’absorption de l’eau de sous-sol.

0 commentaires:

Publier un commentaire