lundi 31 juillet 2017

Argenteuil : colonies à vau l'eau, jeunesse désoeuvrée


Des équipements publics à utiliser en toute priorité !

 
Inauguration le 30 juillet 1950 en présence de M. Thorez

Aux dernières nouvelles, le centre de vacances de la Ville d’Argenteuil de Saint-Hilaire de Riez est toujours en vente.
         Il l’a été une première fois, pendant des années, sous l’ère du mandat G. Mothron 1. Sans suite puisqu’il n’avait pas trouvé preneur. P. Doucet, son successeur, bien à propos sur ce sujet, avait décidé de réutiliser partiellement le centre de vacances en destination des familles. Mais G. Mothron, revenu avec son obsession de la vente de Saint-Hilaire de Riez, œuvre sans doute des « communistes », l’a remis en vente.
         Et pour l’instant, les acquéreurs ne se bousculent pas au portillon.
         Et pendant ce temps-là, des milliers de jeunes d’Argenteuil et leurs parents ne partent pas en vacances et vont rester désœuvrés, en août en particulier, mois durant lequel pratiquement plus rien n’est prévu pour eux sur la localité.
 
 

0 commentaires:

Publier un commentaire