mardi 31 janvier 2017

Capitalisme : Vivarte, Halle aux chaussures : non à la domination du Capital


La Halle aux chaussures
Non aux licenciements



                               La Halle aux chaussures à La Roche-sur-Yon

La direction du groupe Vivarte (16 000 salariés), a annoncé la cession de la chaîne de chaussures André (135 magasins et 786 salariés) ainsi que celle de Naf-Naf, qui s’ajoutent à celles de Chevignon, Kookaï et Pataugas en vente depuis plusieurs mois.
Dans le même temps, le groupe a présenté un plan de licenciements qui touchera notamment les enseignes La Halle aux chaussures et La Halle aux vêtements. Deux mille emplois sont menacés sur les 8 000 salariés. Ce sont 141 magasins La Halle aux chaussures qui vont fermer, dont celui d’Argenteuil.
Entre 2015 et 2016, Vivarte a déjà fermé près de 300 magasins et supprimé plus de 3 600 emplois. Dans le même temps, en 2016 Vivarte a touché 14 millions d'euros au titre du CICE.
          Alors, à Vivarte, comme ailleurs, il faut dire non aux licenciements. Les actionnaires de ce grand groupe ont largement les moyens de payer et de maintenir les emplois.

0 commentaires:

Publier un commentaire