samedi 21 janvier 2017

Argenteuil, Val d'Argenteuil, commerce toujours à la dérive


Un véritable scandale

Nous évoquions hier les problèmes liés au commerce dans le Centre-Ville. Le Parisien-95 est revenu lui à juste titre sur le scandale qui touche depuis un an et demi les possibilités d’approvisionnement dans le quartier du Val-d’Argent-Nord. Un an et demi après la fermeture du magasin « Franprix » de la « Dalle », les 17 000 habitants de ce quartier ne disposent toujours pas de moyens d’approvisionnement, en particulier alimentaire, à la hauteur d’un nombre d’habitants qui équivaut à la population d’une ville moyenne.
         Depuis un an et demi, toutes les raisons ont été avancées par les autorités, et les responsables politiques, le maire et le député d’Argenteuil-Bezons : escalator à réparer, autorisations administratives à récupérer, etc, mais le magasin est toujours fermé.
         La société sait prendre à bras le corps bien des problèmes lorsqu’il y a urgence. Imagine-t-on que pour des questions de « sécurité », de santé publique, les autorités n’interviennent pas immédiatement et ne trouvent pas immédiatement une solution… ?
         Mais le sort des plus pauvres, des anciens, des isolés…, cela les intéressent-ils ?


Ajout le 21.1 à 15 heures : P. Métézeau écrit un commentaire comme quoi, selon lui, la municipalité a rempli ses obligations. Imaginons. La conclusion de tout cela demeure dans notre titre : d'où qu'elle vienne, la réalité est un véritable scandale ! DM

1 commentaires:

philippe metezeau a dit…

S'il vous plaît, ne mettez pas toutes les autorités "dans le même panier'". Rappelez vous : le propriétaire, AB habitât indiquait que le blocage était le -non-fonctionnement du travelator. Celui-ci fut remis en état, à grand frais, par la Municipalité. Certains ont alors reproché au Maire d'avoir engagé ces travaux en faisant trop confiance à la déclaration du Député. Ils avaient raison. Aujourd'hui, la Mairie attend vainement DEPUIS PLUSIEURS MOIS le dossier permettant le passage de la commission de sécurité... ouvrir un magasin sans cette autorisation serait inconscient...et que dirait on en cas d'incendie ou autre ? Les courriers de la mairie envoyés (par lettre recommandée s'en font foi !). Je me demande si le Député ne retarde pas sciemment l'ouverture du magasin , pour pouvoir l'inaugurer à proximité des prochaines élections ? Je n'en sais rien car je ne suis pas ce dossier en direct, mais reconnaissez que la ville a bien rempli ses responsabilités. Comme les habitants, elle ne peut que déplorer cette situation inadmissible. À moins qu'une autre raison soit la cause de ce blocage ? Mais laquelle ?

Enregistrer un commentaire