dimanche 28 août 2016

Prestataires, Renault, Eurodécision : "travaille, soit surexploité, et tais-toi !"


Licencié pour l’exemple….

 
Les prud’hommes de Versailles ont débouté l’ingénieur, prestataire de services chez Eurodecision, qui avait incité par un mail envoyé de chez lui les syndicats du Technocentre de Renault à diffuser le film « Merci patron ! » Après s’être vu reprocher de s’être adressé aux syndicats de chez Renault… il avait été licencié pour « faute grave » par son employeur, qui lui avait alors révélé que Renault « surveillait », autrement dit, espionnait, les mails des syndicats. Une décision scandaleuse pour essayer, en silence, de faire taire les prestataires contestataires . C’est en partie raté, car l’affaire a fait du bruit… bien au-delà de Renault.

0 commentaires:

Publier un commentaire