mercredi 24 décembre 2014

Flash-balls à Argenteuil, Maison départementale des syndicats de Cergy




Drôles de champions

Depuis deux mois, à Argenteuil, des agents seraient désormais équipés de flash-balls. Selon la presse, Argenteuil est la première ville du Val d’Oise dotée d’une police municipale armée. Selon elle, jusqu’à présent, le département était le seul d’Ile-de-France qui n’avait pas armé ses policiers municipaux.
         Triste palmarès d’un ancien maire PS et d’un maire UMP se retrouvant sur cette question sur le même podium.
Flash

Déshabiller un syndicaliste pour habiller un champion sportif ?

Le conseil général du Val d’Oise soutient les sportifs de haut niveau du département qu’il vient de mettre à l’honneur lors d’une cérémonie discrète. Pourtant, ces champions sont déjà soutenus par des sponsors, ils sont soutenus par bien des communes du département, dont celle d’Argenteuil qui a dernièrement donné un sacré pactole au club de judo d’une championne du cru. Tout cela pour une utilité sociale largement discutable quand il s’agit de ces champions.
         Bon passons.
         Mais pendant ce temps-là, on veut rogner l’aide aux organisations syndicales du département en supprimant la subvention au fonctionnement de la Maison départementale des syndicats de Cergy dont l’utilité sociale n’est plus, elle, à démontrer.
         Deux poids deux mesures ? Un champion haltérophile vous le dirait tout net : il est nécessaire d’équilibrer totalement les deux poids de la barre !

0 commentaires:

Publier un commentaire