samedi 31 mai 2014

La jeunesse est l'avenir du monde à condition que l'on ne l'abandonne pas



Pour combatte le FN, renouer avec les idées communistes

Des milliers de jeunes, lycéens et étudiants, ont manifesté jeudi dans plusieurs villes contre le Front National. Ils ont exprimé leur refus des idées réactionnaires, racistes mais aussi anti-ouvrières, portées par l’extrême droite. Et ils ont bien raison.
Mais pour faire reculer le FN et ses idées il ne suffira pas de manifester. Et surtout pas au nom de ces « valeurs républicaines » qui aujourd’hui servent de référence à des politiciens allant de Copé, Fillon ou Guéant à Hollande ou Valls dont la politique anti-ouvrière, mais aussi les mesures xénophobes, sont directement responsables de cette progression du FN.
Les jeunes qui manifestent légitimement leur inquiétude et qui veulent se donner les moyens d’agir efficacement, ne peuvent le faire, pensons-nous, qu’en s’organisant sur le terrain de l’internationalisme, et en tout cas par en cautionnant des politiciens et des politiques qui nous ont amenés à une telle situation.

Jeunesse  délaissée, cela doit cesser

Sur Argenteuil-Bezons, plusieurs structures sont censées pourvoir aider les jeunes à s’informer et à trouver un emploi : le Plan Local d’Insertion, la Mission Intercommunale Jeunesse et l’Espace Initiative Jeunesse.
Mais comme bien d’autres structures locales, suite aux élections municipales et au fait que la municipalité d’Argenteuil et la Communauté d’Agglomération ont des directions de couleurs politiques différentes, ces structures sont sans orientations, même si les personnels font ce qu’ils peuvent pour continuer à assurer leur mission de service public.
         Une telle situation est profondément dommageable à la jeunesse.
         Elle doit cesser dans les meilleurs délais.


0 commentaires:

Publier un commentaire