lundi 30 septembre 2013

Valls, P Doucet, "Roms" : un communiqué des élus Lutte Ouvrière d'Argenteuil

-Communiqué-

Aux côtés de quelques élus du PS, le maire d’Argenteuil, Philippe Doucet, vient d’apporter publiquement son soutien à M. Valls dans la campagne que le ministre de l’intérieur mène contre les Roms. Il participe ainsi à une campagne xénophobe.
     Cette campagne s’attaque aux plus pauvres parmi les pauvres, à une population abandonnée et ainsi complètement marginalisée.
« Les Roms ne souhaitent pas s'intégrer pour des raisons culturelles », a dit Manuel Valls. Mais pour « s'intégrer », il faudrait déjà qu'il y ait des logements sociaux et du travail.
Où sont les aires aménagées pour les gens du voyage que les communes de plus de 5 000 habitants sont obligées de construire ? Où sont les moyens que l'État devrait mettre pour loger convenablement ces familles et se charger d'éduquer les enfants ? Cela ne représenterait pas grand-chose quand on sait que la population Rom en France est estimée à moins de 20 000 personnes. Bien loin de là, en obligeant les Roms à quitter un campement pour s'installer ailleurs, Valls détruit les efforts des associations, des services sociaux et des enseignants pour scolariser les enfants, leur assurer un suivi sanitaire et leur offrir un autre avenir que de tendre la main.
Les États, dont la France, se préoccupent encore moins des Roms qu'ils ne se préoccupent des milieux populaires en général.
Les politiciens usent de la carte du bouc émissaire et en espèrent des retombées électorales. Mais à ce petit jeu, ce sont les plus réactionnaires, y compris vis-à-vis des classes populaires, qui profiteront.

                                       Patrice CRUNIL et Dominique MARIETTE, le 30.09.13.
                                           Conseillers municipaux Lutte Ouvrière d’Argenteuil




0 commentaires:

Publier un commentaire