jeudi 28 mars 2013

Grande-Bretagne : le poison de la démagogie raciste

En Grande-Bretagne, David Cameron a décidé de réduire les aides accordées aux travailleurs immigrés pour le logement, les allocations chômage et la santé. S’en prendre à une fraction des travailleurs au nom de la préférence nationale, c’est chercher à diviser, donc affaiblir le monde du travail, pour mieux servir les intérêts du patronat qui lui ne voit aucun de ses privilèges remis en cause.
     C’est une attitude classique de beaucoup de politiciens et de gouvernants.

0 commentaires:

Publier un commentaire