jeudi 24 janvier 2013

PSA-Renault : cause commune


Hier, les grévistes de PSA-Citroën Aulnay se sont rendus sur le site de Renault Flins, où les salariés étaient en plein débrayage contre le chantage à l’emploi de leur direction. Les images diffusées à la télévision témoignaient de la chaude ambiance qui régnait dans ce rassemblement commun. Le sentiment dominant était que, victimes des mêmes attaques dans les différentes entreprises, c’est tous ensemble que les travailleurs doivent rendre les coups.
     Pour infliger une saine trouille au patronat et au gouvernement, ce sont 100, 1 000, 10 000 « causes communes » comme celle-là qu’il faudra établir, pour aboutir « à une cause commune de l’ensemble de la classe ouvrière ».

0 commentaires:

Publier un commentaire